PHILIPPE STARCK

L'INTERVIEW

Jérémy Coquement : Bonjour Philippe Starck.

Philippe Starck : Bonjour Jérémy.

 

C’est quoi un parfum Philippe Starck ?
L’histoire qui me lie aux parfums est ancienne. Evoquer cet univers me renvoie immanquablement aux émotions olfactives d’une enfance à portée de main, à fleur de peau : une trace mnésique lointaine qui en dit long sur l’origine de mon intérêt pour les
odeurs, les parfums, les fragrances. Au-delà de la magie de la chimie et de la science, qu’est-ce qu’un parfum sinon de la poésie, de l’émotion, du partage, de l’amour ? Parce que je ne crée rien sans mettre l’humain au coeur de ses priorités, j’ai conçu ces trois premières fragrances en parfaite résonnance avec l’idée que je me fais des gens : ce que nous avons été, ce que nous sommes, ce que nous serons peut-être.
Avec Peau de Soie, Peau de Pierre et Peau d’Ailleurs, je ne m’en tiens pas à l’évidence qui veut qu’une fragrance soit un tatouage olfactif invisible, une parure de peau intime. : «porter un parfum c’est créer son propre territoire ». J’irai plus loin en cherchant dans cette rencontre une dimension qui intrigue, qui interroge. Un mystérieux « space between » entre ce
que nous savons et ce que nous ignorons encore.


Jérémy Coquement : Qu’est-ce qui vous a donné envie de créer un parfum ? Est-ce les souvenirs de votre jeunesse dans la parfumerie de votre mère ?
PS : Immédiatement me revient à l’esprit le souvenir de
la parfumerie de ma mère. C’est dans l’exiguïté de l’arrière-boutique, où je passai des heures, que j’ai découvert l’enivrante et singulière « odeur de son ennui ». Des étagères de la réserve, des rayonnages de la boutique se dégage un maelstrom olfactif
qui, à chaque respiration, me transportait dans des mondes lointains et mystérieux Un terrain de jeux et d’expériences futures insoupçonné : « Dans ce lieu où j’aimais me réfugier, j’étais nulle part et en même temps j’étais partout. Grâce aux odeurs, à l’addition exponentielle que dégageaient les parfums, les crèmes de beauté, les lotions, les shampooings, j’arpentais un territoire inconnu d’une infinie richesse. Ce que j’ignorais à l’époque, c’est que je grandissais à l’intérieur même du véhicule le
plus puissant pour le cerveau et pour l’inconscient. » L’essence même de la créativité.


Jérémy Coquement : A qui vous adressez-vous avec cette nouvelle ligne de parfums ?
PS : Peau de Soie est un paradoxe, celui d’un parfum dont la féminité se dévoile autour d’un coeur d’homme. Un parfum qui s’attache à révéler cet entre-deux, entre la surface et le noyau, où s’exprime l’évocation de la réalité mystérieuse de la femme.
Peau de Pierre est un parfum masculin qui dévoile au coeur la part féminine de l’homme. Il est cette membrane, symbole de cette permanente ambiguïté et à travers laquelle passent nos différences et notre personnalité.

Peau d’Ailleurs est étrange, indéfinissable, insaisissable. Exploration à travers nous, à travers l’Ailleurs et l’inconscient, son parfum est aussi une évasion vers le territoire infini de la dématérialisation où l’odeur du vide cosmique rencontre celui d’une
Terra Incognita


JC : Où pouvons-nous se les procurer ?
PS : Dans une sélection de points de ventes à Paris en en Province dont L’ECLAIREUR, LIQUIDES depuis septembre 2016.


JC : Avec quel créateur vous êtes-vous associé pour créer les flacons ?
PS : Reste un contentant d’une totale sobriété qui disparaît presque pour mieux valoriser le mystère et cette qualité immatérielle tant recherchée pour chaque fragrance. « L’objet n’est pas l’important ». Ici, ce sont les parfums qui comptent, les émotions qu’ils produisent, le lien sensoriel et sensuel qu’ils créent, ce qu’ils nous racontent. Des histoires d’hommes et de femmes, des aventures aux confins de l’imaginaire, du cosmos. Ou tout autre chose, qui sait ? Hormis une exigence absolue concernant la haute qualité des ingrédients sélectionnés, pas de manifeste pour ma première collection de parfums, juste des intentions aussi insensées que merveilleuses. Une liberté totale qui n’a eu pour seule contrainte que de devoir enfermer ces jus insaisissables dans un flacon. Dans mes rêves les plus fous, j’ai bien imaginé pouvoir me priver de ce témoin incontournable de la matérialité.

 

JC : Pourquoi cette direction artistique concernant vos visuels publicitaires ?
PS : L’identité visuelle de la campagne a, quant à elle, été confiée au studio de graphisme anglais GBH. Un univers graphique qui transcrit l’immatériel dans la matérialité, jouant l’apparition dans la disparition, fixant l’empreinte rétinienne dans des flous
mystérieux et évocateurs …


JC : Selon vous, qu’est-ce qu’un parfum intemporel ?
PS : Qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse créative. La tête, le coeur, le fond. Pour la première fois, je
me révèle à travers le sillage de trois fragrances qui inaugurent ma nouvelle marque de parfums, Starck
Paris. J’ai appréhendé cet univers, découvert dans mon enfance, à ma façon : en livrant à l’interprétation de maîtres parfumeurs réputés une vision personnelle animée par la curiosité, l’impertinence, la sensibilité, l’élégance, la générosité. Née de mes rêves d’enfant, de mon imaginaire débridé de visionnaire, ma collection Peau de Soie, Peau de Pierre et Peau d’Ailleurs se présente comme un florilège de poèmes olfactifs inattendus dont les mots sont des odeurs et chaque peau un palimpseste révélateur de tous les possibles.


JC : Quelle est votre gamme de prix ?
PS : Vaporisateurs 40ml, 85 euros &  Vaporisateurs 90ml, 125 euros

 

JC : Merci beaucoup pour cette interview

Philippe Starck : C'était un plaisir, merci à vous !

Interview in English

 

What’s a Philippe Starck perfume?
The story that links me to perfumes is ancient. Evoking
this universe inevitably refers me to the olfactory
emotions of a child at hand, on edge: a distant memory
trace that says a lot about the origin of my interest in
odors, perfumes and fragrances. Beyond the magic of
chemistry and science, what is a perfume if not poetry,
emotion, sharing, love? Because I do not create anything
without putting people at the heart of their priorities, I
designed the first three fragrances in perfect resonance
with the idea that I think about people : what we were,
what we are, what we may be.
With Peau de Soie, Peau de Pierre and Peau d’Ailleurs, I
do not stick to the evidence that a fragrance is an invisible
olfactory tattoo, a set of intimate skin beauty : «Wear a
fragrance is creating its own territory». I will go further
by seeking in this encounter a dimension that plot, which
questions. A mysterious «space» between what we know
and what we still do not know.


What made you want to create a perfume? Is it the
memories of your youth in your mother’s perfumery?


It is in the small size of the back room, where I spent
hours, I discovered the intoxicating and unique «smell
of his boredom.» From the shelves of the reserve,
from the shelfspace of the store emanates an olfactory
maelstrom wich at each breath, carried me to distant and
mysterious worlds. A playground and unsuspected future
experiments: «In this place where I loved to seek refuge

I was nowhere at the same time I was everywhere. Owing
to odours, the exponential addition that emanated from
perfumes, creams, lotions, shampoos, I walked through
an unknown iand infinitely rich territory. What I did not
know at the time was that I was growing inside the most
powerful vehicle for the brain and the unconscious. «The
essence of creativity.


what is your target for this new line of fragrances?
Silk skin is a paradox, that of a perfume whose femininity
unfolds around a man’s heart. A fragrance that aims to
reveal this in-between, between the surface and the
core, which expresses the evocation of the mysterious
reality of women.
Stone Skin is a masculine scent that reveals the heart
female part of man. It is this membrane, symbol of
this ongoing ambiguity and through which passes our
differences and our personality.

Peau d’Ailleurs is strange, indefinable, elusive.
Exploration inside us, through the Other and the
unconscious, its fragrance is also an escape to the
infinite territory of dematerialization where the smell of
the cosmic void encounters the one of a Terra Incognita


Where will we get them?
In selected points of sales in Paris and in the regions
in the Province including L’ECLAIREUR, LIQUIDES since
September 2016.


Which designer did you associate with to create the
bottles?
The bottle remains totally sober and almost disappears
to better valorize the mystery and this intangible quality
as sought for each fragrance.
«The object is not important,» like repeating the creator.
Here are fragrances that count, the emotions they
produce, the sensory and sensual link they create, what
they tell us. Stories of men and women, adventures on the
borders of the imaginary, of the cosmos. Or something
else, who knows?
Apart from an absolute requirement for high quality
selected ingredients, no manifest for the first collection
of perfumes Starck Paris, just senseless and wonderful
intentions. A total freedom with just one constraint: to
lock up those exlusive juice in a bottle. In his wildest
dreams, Philippe Starck imagined he could do without
this essential witness of materiality.

 

Why this artistic direction regarding your advertising
visuals?
The visual identity of the campaign, has been given to
the British design studio GBH. Graphic universe
transcribed immaterial in materiality, playing visiting the
disappearance fixing retinal imprint in mysterious and
evocative fuzzy ...
In your opinion, what is a timeless fragrance?
Nevermind the bottle provided they have the creative
ingenuity. The head, the heart, the background. For the
first time, I reveal myself in the wake of three fragrances
that inaugurate his new fragrance brand, Starck Paris. I
apprehended this universe, discovered in his childhood,
in my own way: by delivering to the interpretation of
renowned masters perfumers his personal vision
animated by curiosity, impertinence, sensitivity,
elegance, generosity. Born from my childhood dreams,
my unbridled imagination of visionary, my collection
Peau de Soie, Peau de Pierre et Paeu d’Ailleurs is as an
anthology of olfactive and unexpected poems in which
words are smells and every skin a palimpsest revealing
all possible.


What is your price range?
Vaporizers 40ml, 85 euros.
90ml spray bottles, 125 euros